Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 août 2008 7 17 /08 /août /2008 22:48

Les choses en étaient là (voir la première partie un peu plus bas) lorsque apparut dans la ville Ted, un homme jeune, beau et qui sentait le sable chaud (son passé mystérieux –qui augmentait son charme diffus- le faisait venir des côtes californiennes où la jeunesse dorée de ces méridionales quoique pacifiques contrées s'ébat en riant sur des plages de sables fins, célébrant dans d'éternels concours de surf et de t-shirt mouillé le culte des muscles et des implants mammaires luisant d'huile et d'eau de mer).

Bref Ted semblait avoir toute les qualités. Comme Kirk, il avait pour lui la beauté physique, une richesse plus que confortable et une gentillesse que toute la ville louait avec ravissement. Ils étaient cependant différents et même foncièrement opposés sur certains points.


Alors que Kirk possédait un charme ténébreux et austère reflété par ses costumes sombres, sa chevelure courte et noire et ses yeux d'un brun profond, Ted avait l'allure d'un ange avec son éternel sourire encadré par ses longues mèches blondes et ses yeux d'un bleu limpides. Alors que Kirk devait sa richesse à  sa famille éminente et respectable, Ted l'avait sorti de nulle part ou presque, c'est à dire de la bulle informatique dans laquelle il avait monté un petite start-up rapidement côtée à quelques milliards de dollar. Alors que Kirk se délectait de musique classique écoutée au coin du feu dans son manoir isolée aux bords de la ville, son chat Melchior sur les genoux et le verre de Whisky (apporté par Barnaby son maître d'hôtel) à la main, Ted, connu pour ses talents de guitariste rock, faisait des soirées endiablées (et décadentes selon la Ligue des dames du troisièmes âges pour la mesure et l'abstinence) sur sa vaste plage privée. Ultime et représentative différence: Ted était démocrate, Kirk était républicain.


Pour toutes ces raisons, Kirk se méfia immédiatement de Ted tandis que toute la ville succombait à son charme. Il remarqua en outre que, coïncidence pour le moins curieuse, la criminalité était en pleine augmentation depuis l'arrivée du jeune Californien. Très vite, il en arriva à la certitude que ces deux phénomènes était liés et que Ted n'était autre que le Génie du crime connu sous le nom du Sombre Surfeur.


En effet, ces dernières semaines, un mystérieux individu semblait prendre plaisir à terroriser les gens équipé d'une combinaison de surf et d'une planche noire comme la nuit. La chose serait simplement passée dans la rubrique "Insolite" du Courrier International si la planche en question n'était pas agrémentée de particularités qui la plaçaient à la pointe de la technologie (comme sa capacité à voler ou à tirer des missiles téléguidés) et si celui qui la montait n'avait pas lancé un ultimatum à la ville : la municipalité avait un mois pour verser 100 millions de dollar sur un compte en banque panaméen (bien qu'on se demande toujours pourquoi les Grands Méchants -ou la bande de Danny Ocean par exemple- exigent de l'argent alors que le plan nécessaire à l'obtention dudit argent coûte a priori plus cher que le bénéfice espéré), ainsi que l'érection d'une statut de lui sur le toit de la mairie (car un Grand Méchant est forcément mégalomane), sous peine de quoi il se verrait dans l'obligation de transformer la ville en paradis pour surfeur en l'engloutissant sous des vagues de plusieurs dizaines de mètre de haut.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Des miscellaneés, le blog de Ten-Retni
  • : Remarques diverses et variées sur différents sujets, plus ou moins culturels, pseudo-profonds et même vaguement ironiques voire humoristiques par endroit.
  • Contact

Recherche