Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 août 2008 3 20 /08 /août /2008 22:04
 
Nous avons abordé le thème des demi-sourire dans les mangas (c'est-à-dire sans les dents, je le rappelle pour les nouveaux), nous allons donc maintenant parler des sourires avec les dents.
Ce genre de sourire témoigne d'une émotion extrêmement forte qui agite l'individu et ne saurait donc être utilisé à la légère (à la différence du demi-sourire que vous pouvez caser à tort et à travers).

Il faut tout de suite préciser que la grande famille des sourires avec les dents se divisent en deux sous-catégories: les sourires de méchants et les sourires des gentils, totalement différentes.

- Les sourires des méchants : sont plus ou moins la traduction physique des dérangements mentaux de leur porteurs, c'est-à-dire, en général, un sadisme prononcé parfois aggravé d'une obsession quasi-pathologique pour le sang et doublé d'une mégalomanie plus que latente. Le sourire, appelé sourire dément, apparaît lorsque le méchant est sur le point, voire en train, de péter les plombs et annonce un combat a priori dépourvu de la moindre finesse où le but du jeu sera pour le souriant de réussir à briser tous les os des gentils héros et de leur sucer la cervelle avec une paille tandis que les gentils héros devront évidemment essayer d'éviter que leur adversaire parvienne à atteindre de si désobligeants objectifs.
Les héros de mangas, devant être, selon le cahier des charges de la plupart des éditeurs, gentils pour ne pas dire franchement consensuels et bisounours, il serait tout à fait déplacé qu'ils utilisent ce genre de sourire. Mais il y a toujours des exceptions...



- Les sourires des gentils : dans la mesure où un gentil ne doit -ne peut- pas être dément, les sourires avec les dents sont des sourires de joies saines et franches qui fleurent bon l'amour, les petits oiseaux et l'enthousiasme d'avoir vaincu un adversaire/ surmonté un obstacle insurmontable/ fini la vaisselle et la cuisine pour que l'homme de la maison puisse dignement et sereinement lire son journal en kimono et pantoufle (on parle d'émotion forte et on est au japon je vous rappelle).
Si ce type de sourire est visible dans les shônen et arboré par de mâles adolescents à l'humour potache impatients d'en découdre et de montrer la puissance de leur testostérone, il est surtout utilisé par les personnages féminins, qui, de par la nature de leur sexe, sont incapables de faire preuve de la stoïque et digne réserve de leur pendant masculin et donc de s'en tenir aux demi-sourires de rigueur.


Il existe en effet un  sourires des jeunes filles qui sont non seulement, on l'a déjà vu, des éternelles gamines attendrissantes [et un peu bêtes il faut le dire] mais également des éternelles gamines naïves qui s'émerveillent de tout et n'importe quoi, de la quantité de testostérone détenu par leur amis garçons à la si adorable couleur blanche de Kiki le lapin-mascotte en passant par cette si adorable cuillère à soupe rose dont elles vont pouvoir se servir pour préparer des tofus (quelle horreur!).
Au passage, je ferais remarquer que ce genre d'attitude peut servir de définition à cet étrange concept qu'est le kawai.

Exhubérantes et enthousiastes, les jeunes filles arborent de grands sourires en toutes occasions, le plus souvent pour saluer des gens (notamment le garçon de l'histoire, qui, fatigué d'avoir tué trois bandits et réussi deux examens d'entrée à l'université, est fort aise de trouver la bonne humeur de la jeune fille et surtout un bon plat de tofu (brrr!) accompagné d'un journal, d'un kimono et de pantoufles) ou pour partir d'un long rire cristallin et parfaitement niais avec ses amies filles (alors qu'elles n'ont aucune raison particulière de rire : les Japonais, cyborgs ayant du mal à comprendre comment marchent les sentiments, essayent de donner le change en riant régulièrement et bruyamment mais sans raison aucune, ce qui permet d'ailleurs de démasquer rapidement un Japonais infiltré).

Partager cet article

Repost 0
Published by Ten-Retni - dans Du manga
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Des miscellaneés, le blog de Ten-Retni
  • : Remarques diverses et variées sur différents sujets, plus ou moins culturels, pseudo-profonds et même vaguement ironiques voire humoristiques par endroit.
  • Contact

Recherche