Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 août 2008 1 25 /08 /août /2008 18:42
Bon, reprenons cette histoire de complot. Nous en étions à l'application pratique du complot : comment cela se passe-t-il concrètement? C'est très simple, il suffit de reproduire ce genre de scène :



Enveloppé dans un large manteau au capuchon rabattu, vous vous faufilez nuitamment dans les ruelles sombres d'une grande ville quelconque. Vous finissez par arriver devant une lourde porte (de fer ou de bois suivant l'esthétique de votre complot : désuet ou résolument moderne) où une voix vous demande un mot de passe.
Celui-ci dûment donné, vous franchissez le pas de la porte et tombez soit dans une vieille maison où un sbire physiquement remarquable (nain, bossu, géant, borgne, manchot -là encore n'ayez pas peur de cumuler-) vous fait descendre dans une sombre cave, soit dans un immense complexe technologique où un jeune homme (ou femme puisque la parité commencent à s'étendre aux conjurations) en uniforme vous guide à travers des couloirs aseptisés par la lueur blafarde des néons jusqu'à une vaste salle remplie d'ordinateurs et de machines compliquées.



Là, vous rejoignez une assemblée de taille variable (dans le cas des complots, la taille ne veut pas dire grand chose : un complot planétaire peut très bien se dérouler avec des assemblées d'une dizaine de personnes voire moins : après tout, les conspirateurs ne sont pas de vrais démocrates), composée d'adultes (les conspirations d'enfants sont rarement prise au sérieux -malgré la notable Insurrection Infantile Viennoise de 1913) habillés soit en costume trois pièces soit en robe. Dans tous les cas le capuchon (ou la cagoule) est, cela va de soi, vivement conseillé.

La pièce doit invariablement comporter une carte du monde ou un globe terrestre, le modèle de luxe étant piqué de multiples petites punaises rouges montrant l'étendu du complot (c'est d'ailleurs de là que vient l'échelle de Peterski destinée à classifier les complots : elle s'étend de 1 à 200, le chiffre représentant le nombre de punaises rouges présentes sur la mappemonde).

Le président de séance (peut-être vous) prend alors la parole et expose les progrès effectués par la conspiration ces derniers temps, invitant éventuellement les membres présents à faire un bilan de leur activités dans leur région d'attribution. Ceux qui ont particulièrement bien réussi la mission qui leur incombait ont droit à un éloge, voire même à des bonbons. Ceux qui ont particulièrement échoué reçoivent un blâme et/ou sont précipités dans une fosse à crocodile judicieusement placée à cet effet sous la salle de réunion.
En effet, la motivation des troupes et le maintien d'une discipline de fer est indispensable à la cohésion des conjurés et au bon accomplissement du complot.

A la fin de la réunion, le président de séance, tenant compte de ce qui vient d'être dit, expose les nouveaux objectifs à atteindre jusqu'à la prochaine rencontre.
Il termine nécessairement, comme dans toute réunion digne de ce nom et avec un sens de l'écoute tout professionnel, par demander s'il y a des remarques ou des objections à ce qui vient d'être dit. Il écoute patiemment ceux qui se manifestent, les remercie pour leur remarques et les envoie rejoindre les mauvais élèves dans la fosse aux crocodiles avant de lever la séances avec des petits mots d'encouragements pour ceux qui restent.

Que vous soyez président de séance ou simple conspirateur, ne manquez pas de caresser la mappemonde avec une envie empreinte de tendresse et de désirs dominateurs (et c'est à ce moment-là que vous pouvez vous écrier "Bientôt, le monde sera nôtre!" et autre "Aujourd'hui, le Poitou; et demain, le monde! " avec un rire plus ou moins dément en bonus.


Voilà, vous savez maintenant tout sur les complots, il ne vous reste plus qu'à vous procurer une mappemonde et une robe à capuchon pour vouer votre existence à la domination mondiale.










Partager cet article

Repost 0
Published by Ten-Retni
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Des miscellaneés, le blog de Ten-Retni
  • : Remarques diverses et variées sur différents sujets, plus ou moins culturels, pseudo-profonds et même vaguement ironiques voire humoristiques par endroit.
  • Contact

Recherche