Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 décembre 2008 3 24 /12 /décembre /2008 00:20

Résumons Largo Winch en trois caractéristiques : milliardaire. Yougoslave. Lanceur de couteau. Rien qu'à cette étape, un lecteur perspicace pourra déjà se dire que quelque chose cloche et qu'il y comme une forme d'absurdité oxymorique dans l'association de "milliardaire" et de "lanceur de couteau", mais restons rigoureux : continuons.

Nous avons un héros milliardaire yougoslave lanceur de couteau donc. Bon. Après tout, pourquoi pas, se dit le lecteur perspicace mais néanmoins débonnaire, au moins c'est original. Et en bon lecteur occidental, on se dit que normalement, le seul milliardaire-yougoslave-lanceur de couteau crédible serait un milicien bosniaque balafré ayant monté sa fortune dans les années 90 à coup de pillage, de corruption, de trafic d'héroïne et de réseau de prostituées serbo-croates.

Mais non.
 
Nous avons à faire à homme jeune, beau, blond, énergique, intelligent, multi-milliardaire mais qui est resté simple et humain attention : ce n'est pas un individu à la morale répréhensible et peu compatible avec les valeurs chrétiennes, ce n'est pas un capitaliste cynique défendant la richesse des actionnaires au détriment du bien-être des populations locales ou de Dame Nature.
C'est un capitaliste sympathique et ouvert qui défend des valeurs morales et humanistes et va porter la bonne parole au sein de ses nombreuses et tout de même lucratives sociétés.

Il est Yougoslave (donc baroudeur au charme exotique -car la Yougoslavie c'est l'Orient mystérieux- ayant un passé presque sombre -car la Yougoslavie c'est pauvre, on est en plein dickens attention). Par conséquent, ce n'est pas un sale fils à papa texan -forcément inculte et antipathique- mais un homme ouvert qui connait les dures réalités de l'existence et est en prise avec le monde réel

Mais il a vécu en Europe occidentale,  ce qui en fait automatiquement un homme cultivé, raffiné et capable d'être confronté à la complexité de l'économie et de la politique moderne (non parce que bon, c'est pas en Yougoslavie qu'il aurait pu se cultiver et devenir raffiné hein, restons sérieux).

Cette jeunesse aventureuse et cosmopolite lui a permis de devenir un jeune homme authentique et pas du tout superficiel, tout en maintenant une forme physique exceptionnelle qui n'est pas sans influer sur le succès qu'il rencontre auprès des nombreuses (très) jolies jeunes femmes qui croisent son chemin.

Bref, largo winch est un personnage "cool".


Evidemment, tout le monde n'étant pas aussi "cool" que lui, il doit lutter contre des méchants: vilains capitalistes cyniques (souvent vieux et bruns d'ailleurs), vilains militaires (souvent jaunes et bruns) ou vilains tout court (mais jamais jeunes, milliardaires et lanceurs de couteau).
Il va sans dire que grâce à son immense fortune et ses talents de commandos d'élites (et de pilotes d'hélicoptère/ avion de chasse/ sous-marins nucléaire/ fusée spatiale), il s'en sort toujours très bien, même quand il doit aller sauver ses amis au fin fond de la jungle birmane .


Le lecteur perspicace, à l'esprit acéré et à la rigueur logique tout cartésienne, se retrouve alors face à un insoluble problème, sans doute l'un des plus grands de l'histoire de la bande dessinée : mais que fait un milliardaire au fin fond de la jungle birmane??


Partager cet article

Repost 0
Published by Ten-Retni - dans De la narration
commenter cet article

commentaires

Adey 05/01/2009 22:05

Merci cher ten-retni!
Non effectivement Joy n'existe pas dans la BD et seulement dans la série où d'ailleurs celui qui jouait largo ne répondait pas à deux critères essentiels: jeunesse et beauté (selon mes goûts!).
Simon est effectivement un voleur suisse à la base embauché par les méchants pour approcher largo mais même s'il est un voleur il a bon coeur. Du coup chance pour largo, Simon se retourne contre les méchants!
Trop fort ce largo, hein?

Saint (Ford) Ka 26/12/2008 20:43

Qu'y fait-il ? Facile se dit le lecteur : Il sauve ses amis.
Amis qui mériteraient eux aussi une étude d'ailleurs.
- Simon, israélien ou suisse, le beau ténébreux débrouillard formé aux combats d'élite et à toutes les arcanes des nouvelles technologies utlra haut de gamme (qui lui permettront de réparer la fusée cubaine écrasée dans la jungle, grâce à l'épingle à cheveux de Joy)
- Joy, la bombe "blonde mais pas trop", que le héros n'a pas mis dans son lit, ce dont il résulte une amitié sans faille, faite du savant dosage d'une irrépressible attirance commune et de la résistance que chacun oppose à l'autre (inhabitué donc incapable de faire le premier pas).

Mais que ces amis, fortunés, sous la protection de l'homme le plus cool et le plus riche du globe, allaient-ils foutre en guinée équatoriale se dira alors le lecteur.

Ten-Retni 02/01/2009 11:26


Pas faux, sauf que dans la BD selon mes souvenirs, Simon est un voleur suisse et Joy n'existe pas me semble-t-il (ou alors pas avant un certains nombre de tome car oui, votre humble serviteur avoue
ne pas avoir eu le courage de lire TOUS les Largo Winch).


Zerh 24/12/2008 08:01

C'est mieux les textes plus nombreux et courts^^

Présentation

  • : Des miscellaneés, le blog de Ten-Retni
  • : Remarques diverses et variées sur différents sujets, plus ou moins culturels, pseudo-profonds et même vaguement ironiques voire humoristiques par endroit.
  • Contact

Recherche