Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mai 2009 6 16 /05 /mai /2009 14:48
J'avais pas grand chose : un gus refroidi ayant appartenu aux Corses et qui a juste eu le temps de parler d'Apostoliques et de valise avant d'aller dire bonjour à Charon. Il fallait me replonger dans mes vieilles connaissances.

Je contactai aussitôt mon meilleur indic qui me donna rendez-vous dans un petit cinéma de quartier.


Bob était un petit homme, légèrement voûté et nerveux. Sa robe de bure était discrète et un peu usée. Nous étions assis côte à côte devant un vieux film du siècle dernier. Ruminant des pop-corn, sans m'adresser le moindre coup d'oeil, Robert le Moine, plus connu dans le milieu comme Bobby le Tuyautier, me rencarda sur ce que je voulais savoir:

-Tu vas chercher loin, John. Les Apostoliques sont en pleines croissances. Ils préparent un gros coup.
-Quel genre? Comme en 62, lorsqu'ils ont fait irruption au Concile pour dénoncer le dogme mormon?
-Non John, plus gros, bien plus gros...

Qu'est-ce qui pouvait être plus gros que la tentative de renversement des douze Apôtres réunis en assemblée plénière? Je commençais à sentir des sueurs froides me traverser l'échine.

-Alors quoi Bobby? Ils vont s'allier avec ces crétins de Virginaux? Tenter de remettre en selle leur Pape avec le soutien de l'Hérésie corse? Faire appel aux imprimeries insulaires pour diffuser un pamphlet contre les thèses de Smith et la Perle de Grand prix? C'est pas du neuf!
-Ne plaisante pas John. Dans le milieu, des bruits circulent comme quoi ils s'arment discrètement et augmentent leur puissance économique. Il y a eu un échange de valise avec les Corses mais apparemment quelque chose s'est mal passé. Depuis, tout le monde murmure que la valise qui devait être remis aux Apostoliques se balade dans la nature.
-Qu'est-ce qui s'est mal passé?
-Joe le Tire-laine s'est barré avec la cargaison juste avant la rencontre. Ses anciens potes ont réussi à le retrouver mais la valise avait déjà disparu.
-Et on ne sait pas ce qu'il y avait dedans?
-Que non, et maintenant les paris vont bon train pour savoir qui va mettre la main dessus le premier.




J'ai rien, foutrement rien. Je me suis rouillé. Voilà une heure que je suis devant ma bécane, qui rame comme une charrette sur une route de montagne enneigée. On dirait qu'elle me supplie de l'achever à chaque fois que je fais mine de vouloir lancer une application. Sale vieille carne délabrée cybernétiquement modifiée, me lâche pas maintenant! (le grand avantage apporté par la démocratisation des systèmes de reconnaissance vocale est que maintenant les machines comprennent quand on les insulte).
Il lui faut deux minutes pour changer de pages, deux putains de minutes! Je me prend une poignée de chewing-gum calmant à la nicotine. Ah, enfin! J'ai ce que je veux: les Apostoliques, blablabla, changement de chef il y a deux ans, montée du mouvement de Notre-Dame de la Croix de Combat, déstabilisation de la tendance épiscopale, désormais minoritaires blablabla. La sonnette retentit. Peut pas être tranquille deux secondes. Je hurle un "entrez" retentissant aussi chargé de mauvaise humeur que possible -je n'ai pas trop à me forcer- en espérant que ça dissuadera ce qui est sûrement un pauvre crétin de néo-jéhoviste.


Le logiciel musical de mon portable change de piste:



Et mes sens olfactifs sont submergés par une odeur de Channel n°5. Bon dieu! Soit les jéhovistes ont fait des progrès, soit ce sont vraiment des jambes à rendre jalouse Cyd Charisse qui franchissent la porte de mon bureau, surmontées par une poitrine digne d'une Scarlett Johansson siliconée du porno reconstructiviste. Sa bouche sensuelle arbore une petite moustache que Clark Gable n'aurait pas reniée. Une moustache? Je jette un coup d'oeil rapide à mes chewing-gum, histoire de vérifier que ma femme de ménage ne les a pas encore remplacé par des pilules de crack. Non. Eeeet merde! pourquoi ça n'arrive qu'à moi ce genre de truc? La créature fait mine de parler et me balance son boniment habituel : pauvre fille en détresse, échappé de chez ses parents pour suivre son petit ami, ce dernier a disparu etc. etc. Je lui allonge un uppercut au bas-ventre pour toute réponse et sors mon vaporisateur personnel.

Partager cet article

Repost 0
Published by Ten-Retni - dans hardboiled
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Des miscellaneés, le blog de Ten-Retni
  • : Remarques diverses et variées sur différents sujets, plus ou moins culturels, pseudo-profonds et même vaguement ironiques voire humoristiques par endroit.
  • Contact

Recherche